Da'Norris Searcy Womens Jersey REACTUALISATION DES INTERDICTIONS A TOUBA : Serigne Mountakha sur les pas de Baye Lahat  – voxsn

REACTUALISATION DES INTERDICTIONS A TOUBA : Serigne Mountakha sur les pas de Baye Lahat 

récemment, quelqu’un exprimait sa volonté d’avoir un nouveau Serigne Abdoul Ahad Mbacké à Touba pour mettre un peu d’ordre dans la ville sainte ou l’on a enregistré dernièrement certaines activités n’étant pas conformes avec les enseignements de Serigne Touba.  Son voeu vient d’être exaucé car Serigne Mountakha est la réincarnation de l’esprit de Baye Lahat. 39 ans après que le troisième khalife des mourides ait fixé  les interdits dans la ville sainte de Touba, hier, le huitième khalife des mourides a réactualisé ses proscriptions à l’instar de ses prédécesseurs.

C’est suite à certains dérives dépravantes à la cité de Touba que la sonnette d’alarme a été tiré par certains dignitaires de la ville qui réclament la préservation des lieux.  Après des résistances à ces interdictions, dont les auteurs sont parfois de la descendance du fondateur du Mouridisme, le Khalife Serigne Mountakha Mbacké a remis au goût du jour les interdits signés en 1980 par le Khalife général d’alors, Serigne Abdoul Ahad, et ses frères, Serigne Abdoul Khadr, Serigne Saliou, Serigne Souhaïbou et Serigne Mourtada. Il s’agit de la consommation et la vente de tabac et de tous ses dérivés, de boissons alcoolisées et de toutes sortes de drogue et stupéfiants. Les jeux de hasard, la musique, la danse et tout autre spectacle de divertissement, la lutte, le football… sont aussi interdits dans le périmètre de la ville de Serigne Touba.
Et ce qu’il faut comprendre dans cet acte de Serigne Mountakha est que le guide des mourides est un authentique qui se conforme à la Charria et à la Sunna du Prophète Mohamed(Psl) à l’instar de son Grand-père, Cheikh Ahmadou Bamba. Sa volonté de rétablir les proscriptions de Cheikh Abdoul Ahad montre également son engagement dans la lutte contre la dégradation de nos valeurs morales qui fut jadis notre seul rempart contre le mal.

La communauté mouride peut se vanter d’avoir un tel homme à sa direction car, il ne vit que pour perpétrer l’oeuvre de Serigne Touba.
C’est pour cela que Serigne Mountakha a vite réagit face à l’urgence de réprimer ces fauteurs de trouble qui se cache derrière l’habit du saint pour justifier leurs actes. Alors que tout le monde sait que Cheikh Ahmadou Bamba ne vivait que pour vivifier l’Islam dans ses trois dimensions qui sont la Foi, la Connaissance et l’Action. Sa conception de la ville de Touba est que c’est un refuge pour quiconque veut le bonheur ici bas et dans l’au-delà et non le lieu de réunion des damnés. C’est pour cela qu’il disait dans un de ses ouvrages intitulé Matlaboul Fawzeyni que « Touba attire les bonnes grâces et fait disparaitre les péchés ». Donc, un lieu de recueillement ou l’on pourrait vivre sa Foi dans la connaissance et à travers l’action accomplie.
Par conséquent, l’on devrait tous dire Merci à Serigne Mountakha de vouloir restaurer dans son authenticité ce que Serigne Touba à léguer à travers le temps ses fils en suivant les pas de Serigne Abdoul Ahad interdisant à son tour ce qui est prohibé dans la religion musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *