Da'Norris Searcy Womens Jersey AMINATA TALL « Il n’y a pas de passation de service au CESE » – voxsn

AMINATA TALL « Il n’y a pas de passation de service au CESE »

L’ex présidente du Conseil Economique Social et Environnemental Aminata Tall a apporté des précisions suite à un article paru la semaine dernière  affirmant qu’elle était en colère contre son remplaçante Aminata Touré dans une note qui nous est parvenue.

« A la suite de votre article de ce jour paru sur différents sites d’information titré « Aminata TALL en colère contre Mimi Touré » dans lequel vous affirmez mon refus de procéder à la passation de service, Je voudrai apporter quelques éléments d’éclairage sur le processus de fonctionnement administratif de certaines institutions et notamment celui du Conseil Economique Social et environnemental.

Au-delà du caractère péremptoire de votre affirmation, fausse du reste, il convient de préciser que je n’ai ni colère, ni amertume, sinon une fierté réelle d’avoir servi mon pays à ce poste pendant six années fructueuses en expériences, riches en débats et gratifiantes en résultats. A cet effet je voudrai profiter de ces lignes pour en remercier publiquement Monsieur le président de la République pour sa confiance et son soutien permanents et toutes les équipes de conseillers et membres du personnel qui m’ont accompagné.

Cela étant, pour la bonne information de l’opinion, conformément aux règles administratives et la pratique républicaine, IL N’Y A PAS DE PASSATION DE SERVICE entre Présidents sortant et entrant au niveau du Conseil Economique Social et Environnemental.

Les inspecteurs Généraux d’Etats (IGE), sentinelles de l’orthodoxie administrative pourront l’attester.

Le Secrétaire Général de l’institution, garant de la continuité de l’administration se charge d’accueillir le Président entrant qui à son tour prendra les dispositions nécessaires à sa propre installation.

Vous voudrez bien diffuser ce communiqué en guise d’information à l’attention des citoyens pour que nul n’en ignore » lit-on dans le texte.

Sadio FATY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *