Da'Norris Searcy Womens Jersey EXPLOITATION DES HYDROCARBURES: TAS recadré par un expert pétrolier – voxsn

EXPLOITATION DES HYDROCARBURES: TAS recadré par un expert pétrolier

Tout ce qui est inflammable doit écarter les sillons du pétrole et du gaz. Et les propos de Thierno Alassane Sall qui a récemment fait état d’une pression exercée par la France sur le Sénégal pour obtenir l’exploitation du pétrole et du gaz ne peuvent être compris dans le contexte actuel. Surtout qu’il soutient que c’est la principale raison qui avait précipité sa sortie du gouvernement. Et donc selon Bachir Dramé, expert et consultant international en la matière, « il y a urgence à faire face à ces dérives verbales et ne plus laisser passer ces sorties dévastatrices. Les voies officielles et autorisées doivent, de manière urgente, canaliser la communication afin d’accentuer la crédibilité de nos institutions et la notoriété des hommes qui les animent ».

La dernière sortie de l’ancien ministre de l’énergie peut donner le tournis au plus haut sommet. Mais, elle pourrait inciter à mettre en branle toute une communication axée dans le sens de susciter l’espoir qui était né dans la découverte des ressources du pétrole et du gaz. Et c’est l’expert Bachir qui donne la recette : « Cette communication sur le pétrole et le gaz, qui doit s’accentuer à travers des foras, doit inéluctablement prendre en compte les orientations idoines pour l’emploi des jeunes, les moyens à mettre en oeuvre pour la capacitation des entreprises sénégalaises, la vulgarisation des innovations majeures apportées dans le secteur, les adéquations à trouver avec collectivités locales, bref, toute la définition du contenu local en prenant en compte correctement les différents intrants dans leur plus grande simplicité ». A ce jour, fait constater M. Dramé, « tout cela est laissé aux multinationales qui ont enclenché le processus depuis longtemps. Ils organisent les ateliers et les rencontres avec les populations surtout impactées. Ils sont dans la vulgarisation de leurs normes et travaillent à imposer leurs procédures. A ce rythme, ils nous imposeront la voie à suivre inéluctablement. Je reste convaincu que nos alertes parties des réalités du secteur et des expériences vécues sauront trouver une oreille attentive ». Pour éviter que ces genres de sortie effectuée par l’ancien Ministre Thierno Alassane Sall ne fassent tâche d’huile, poursuit l’expert pétrolier, « j’avais préconisé, il y a seulement quelques jours, d’attirer l’attention sur l’urgence de la bonne et juste communication sur le pétrole et le gaz. Je rappelais que cela relevait de la responsabilité des institutions dédiées. Avant et durant toute la campagne électorale pour les présidentielles, je rappelais l’impérieuse nécessité de ne pas surpolitiser la question. A Kaolack comme à Dakar, à Ziguinchor comme à Gandiaye, nous avions sillonné les contrées pour informer les populations sénégalaises sur les vrais enjeux des découvertes du Pétrole et du gaz dans notre pays. Je continue encore de prévenir sur les dangers d’une absence de communication, sur la non prise de conscience des enjeux sécuritaires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *