Da'Norris Searcy Womens Jersey TRAVAUX FORCÉS À PERPÉTUITÉ- MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL: Le guide des thiantacounes à l’agonie – voxsn

TRAVAUX FORCÉS À PERPÉTUITÉ- MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL: Le guide des thiantacounes à l’agonie

Le guide des Thiantacounes n’est pas encore sorti de l’auberge. En effet, depuis l’ouverture du procès du double meurtre de Medinatoul Salam, Cheikh Bethio jugé par contumace n’a pas encore trouvé une issue favorable. Soit on est coupable et condamné , soit on est innocent et libéré. Mais dans cette affaire l’innocence de Bethio , malgré le témoignage de ses disciples co-accusés qui affirment tous que le Cheikh n’était pas au courant de ce qui se passait, est difficile à prouver. En raison de l’arme donnée à Khadim, en raison des consignes de Bethio sur l’interdiction à l’accès pour Bara Sow et Cie, en raison de sa présence dans les lieux du crime au moment du crime. Beaucoup de faits qui rendent complice le Cheikh dans cette affaire ou l’on ne saura jamais quelle mouche avait piqué ces disciples qui se réclament de la voie mouride et qui ont agit contrairement aux règles édictées par Serigne Touba.
Et après maints débats dans ce procès ou l’on a même entendu que Bethio est Serigne Touba de la bouche d’une de ses épouses venue témoigner, c’est un réquisitoire en défaveur du guide des Thiantacounes que le Procureur a émis. En effet, le maître des poursuites a ordonné « l’arrestation immédiate » du guide religieux, jugé par contumace. Cette décision viendrait en réponse à une injustice, estime-t-il.
Mieux, le procureur s’est indigné de l’absence du guide des thiantacounes, après que ses avocats ont déposé un dossier médical pour surseoir à son jugement. « Le ministère public n’a pas ce dossier entre les mains, alors que c’est lui qui porte l’accusation », a-t-il regretté. Le procureur de la République a rappelé que le principal mis en cause est placé sous contrôle judiciaire depuis le 21 février 2013, avec des autorisations de sortie du territoire. Une décision qui, selon le magistrat, devrait imposer à l’accusé certaines rigueurs. « C’est une atteinte au droit. Nous sommes en matière criminelle », a-t-il rappelé.
Egalement, le procureur du tribunal de grande instance de Mbour a  requis des travaux forcés à perpétuité contre Cheikh Béthio Thioune et 17 de ses coaccusés.
Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public a relevé des preuves qui «incriminent» Cheikh Bethio Thioune, surtout pour les infractions de complicité de meurtre avec barbarie et d’association de malfaiteurs.
Sur ce, le guide des Thiantacounes est dans une mauvaise posture surtout avec les 3 milliards de dommages et intérêt  que réclament les avocats des familles des victimes. Une somme colossale mais qui ne peut racheter ces vies perdu à jamais.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *